Uncharted 4 : à l’abordage !

Après de longues semaines d’absence je reviens vous présenter un jeu qui m’a pris pas mal de temps je l’avoue. Effectivement quand on a dans l’optique de profiter de chaque cinématique et de se balader pour admirer les paysages on oublie le jeu bourrin et on passe deux semaines au lieu d’une à finir. BREF aujourd’hui je viens vous présenter le beau, le magnifique Uncharted 4 : A Thief’s End (j’ai des frissons rien qu’en prononçant ce nom !). Il s’agit du quatrième opus de la série de jeu de Naughty Dog et il a tout de même fallu attendre 5 ans depuis le Uncharted 3 : L’illusion de Drake, il était temps qu’il sorte !

En ce qui me concerne ça n’a pas été qu’un jeu mais de vrais instants partagés à plusieurs sur le canapé en riant, mangeant, bref une aventure immersive que je ne peux que vous conseiller.

L’Histoire

Le principe de diviser l’aventure en chapitres reste pour moi un super moyen de suivre l’histoire même quand on fait des pauses (parce qu’on n’a vraiment pas envie de faire de pause dans ce jeu je vous le dis !). Après mieux vaut ne pas le laisser de côté trop longtemps sinon vous risquerez d’en oublier l’histoire qui se corse et s’étoffe davantage à chaque chapitre. Franchement ce jeu me fait penser non pas à un film mais carrément à une série : avant la fin de chaque chapitre on retrouve une intrigue qui nous donne envie de continuer et un dénouement partiel de l’histoire.

Comme on dit : « tous les goûts sont dans la nature » mais en ce qui me concerne les histoires de pirates font toujours leur petit effet, on suit leurs traces et on semble ne jamais en voir le bout jusqu’à avoir des découvertes surprenantes sur leur histoire (suspeeense je ne vous en dirai pas plus). Les mystérieux flibustiers nous font traverser les frontières, naviguer sur la mer, explorer les terres. Le graphisme est tellement précis que l’on se perd avec plaisir dans les nombreux paysages à la recherche de reliques ou autres quêtes annexes.

Afin de mieux comprendre comment Nathan en est arrivé là, le jeu est ponctué de flashback dans lesquels nous évoluons pour revivre son enfance. L’occasion d’en connaître davantage sur le personnage mais aussi avoir l’occasion de vivre des aventures différentes comme éviter des gardiens de nuits, fuir par la fenêtre pour courir sur les toits, … En parlant de passé, autre point très sympa du jeu, Nathan se retrouve marié à la belle Sam (avec qui il a déjà partagé des aventures dans les épisodes précédents pour les connaisseurs). On peut se retrouver immergé dans leur maison remplie de souvenirs des différents volets, notamment un grenier « salle de trophée » où les fans de Uncharted pourront dénicher des reliques ramassées par Nathan dans ces aventures passées. Un petit regard sur les murs et vous pourrez voir le détail du décor avec la mise en cadre d’artwork du jeu absolument superbes ! Ce jeu est clairement à jouer et à admirer.

Bon et pour finir sur cette première partie avec un élément capital : vous pourrez passer la soirée dans votre canapé avec votre femme à jouer à Crash Bandicoot. En résumé : toi dans ton salon qui contrôle ton héro dans son canapé qui lui contrôle un jeu dans sa télé… si c’est pas beau ça !

uncharted_chatmallow_01

Le Gameplay

La façon dont les scènes de découverte du monde se mélangent avec les cinématiques mais aussi les scènes d’affrontement, Uncharted 4 est clairement un jeu où chacun s’y retrouve. C’est justement pour cette raison que j’ai particulièrement aimé y jouer accompagnée, car les énigmes, le monde ouvert, les reliques cachées, tous les éléments du jeu se prêtent à piquer notre curiosité.

En termes de déplacement j’ai vraiment apprécié les différents moyens de transport dont dispose Nathan. Conduire un 4X4, un bateau, le tout dans un monde ouvert où vraiment on a l’impression qu’il n’existe aucune limite. L’aventure nous fait visiter le monde, on passe des grottes sous-marines à la jungle des îles du pacifique, très dépaysant et quel graphisme…

Je ne critique pas grand-chose c’est vrai mais j’ai vraiment passé un très bon moment devant Uncharted 4. Si je devais souligner quelque chose se serait peut-être la difficulté des scènes de combat qui parfois sont un peu simples mais j’ai dû m’y prendre à plusieurs reprises pour finir certains affrontements donc je ne dirai pas que c’est rédhibitoire non plus.

uncharted_chatmallow_02

Le froid s’installe et il est temps de trouver comment s’occuper au chaud le week-end. J’espère qu’avec cet article vous aurez envie de tenter l’aventure !

Allez vas-y partage !

Une pensée sur “Uncharted 4 : à l’abordage !

  • 19 octobre 2016 à 20 h 52 min
    Permalink

    Un épisode magistral qui vient clôturer une saga épique sur playstation! 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *