Suicide Squad, un bijou visuel

L’univers DC Comics, j’en suis fan, beaucoup plus coloré, plus « romantique » et folklorique que Marvel. Alors quand j’ai vu un « Suicide Squad » à l’affiche j’étais emballé. Des supers-vilains dégénérés en vedette c’est quand même assez inhabituel, et ça donne un peu de fraîcheur à cette sphère cinématographique si souvent bien pensante, avec un précédent Batman vs Superman bien trop premier degré.

Suicide Squad, un politiquement incorrect qui fait du bien.

Et qui plus est ce blockbuster est complètement allumé et décalé et c’est tout ce qu’on aime chez Chatmallow. Ce DC porté à l’écran ne se prend véritablement pas au sérieux à l’image de la magnifique Harley Quinn dont je suis fou amoureux 🙂 Harley, ou un personnage totalement désinvolte et subversif joué par Margot Robbie et ce surprenant Joker incarné par Jared Leto qui change un peu des « Monsieur J » vu jusqu’à présent.

jared-leto-margot-robbie-suicide-squad-characters

 

Petit retour sur le comic

Suicide Squad à la base c’est une BD appartenant à l’univers DC Comics apparue pour la première fois en 1959 et qui met en scène une équipe de supers-vilains nommée « Task Force X » et étant à la botte du gouvernement Américain. Cette équipe est composée des plus grands criminels de l’univers DC, ils sont tous à l’origine incarcérés à la prison de Belle Reve et seront par la suite remis en liberté afin d’exécuter des missions jugées trop dangereuses pour l’armée Américaine. Chacun des membres de l’unité possèdent des pouvoirs surnaturels ou des aptitudes exceptionnelles.

 

L’adaptation au ciné, mon avis

Soyons clair dès le départ, l’adaptation au grand écran de David Ayer est selon moi assez particulière, je ne dirais pas « ratée » mais je ne m’attendais pas à cela. J’ai adoré malgré les quelques défauts.

A mon avis, c’est le rythme qui surprend, les scènes s’enchaînent les unes après les autres et on à une impression de condensé d’un film qui devrait durer quatre heures. Pas le temps de s’attacher aux personnages ils arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe. On a bien une sorte de présentation de l’ensemble des supers-vilains en début de film qui dure une plombe, mais elle est en réalité survolée à la va-vite. Le problème également, c’est que du fait de la multitude de personnages, certains d’entre eux sont sous exploités, alors qu’individuellement ils sont tous extras. En fait j’aurais aimé voir à l’écran d’autres films centrés sur chacun des membres de la Squad.

Suicide-Squad-Movie-Set-Visit

Le scénario est extrêmement simpliste avec des clichés dont on aurait pu se passer, toutefois les dialogues sont bons, à la fois drôles et pertinents. La bande son rock est sublime, les effets spéciaux notamment ceux concernant les parties d’Enchanteresse sont très bien réalisés, la photographie admirable, les décors et les costumes ont une approche totalement « comics » et apportent un rendu des couleurs sublime, bref, un régal pour les yeux et les oreilles. Chaque personnage est divinement joué par les acteurs et l’équipe de supers-vilains crève l’écran. Je pense que l’univers DC au cinéma à un bel avenir devant lui. D’ailleurs vu la scène post-générique, la suite vers une Justice League est à mon avis attendue.

Si je dois donner une note à la vanRage, notre critique ciné, je dirai… 7/10.

 

Et pour terminer…

Je vous propose pour finir ma petite chronique ciné, de découvrir quelques-uns des personnages de ce bijou graphique.

Dans le désordre,

  • la sexy et déjantée Harley Quinn, la copine du Joker, interprétée par Margot Robbie,
  • la bad-ass Amanda Waller, cheffe de la Suicide Squad, incarnée par Viola Davis,
  • la combattante Katana, incarnée par Karen Fukuhara,
  • le soldat Rick Flag, incarné par Joel Kinnaman,
  • le mystique Chato Santana / El Diablo, incarné par Jay Hernandez,
  • le monstre Killer Croc, incarnée par Adewale Akinnuoye-Agbaje (difficile de le reconnaître le pauvre),
  • la maléfique Dr. June Moone / Enchantresse, incarnée par Cara Delevingne,
  • le voleur, Capitaine Boomerang, incarnée par Jai Courtney,
  • le mec qui rate jamais son coup, Deadshot, incarné par Will Smith,
  • Et enfin l’assassin Christopher Weiss / Slipknot, incarnée par Adam Beach

 

 

Allez vas-y partage !

T.Kindred

Je suis Chatmanaute et fier de l’être ! J’aime manger Libanais et je suis un addict de fitness. J’aime l’univers DC Comics et Marvel, je suis un fan d’anticipation et de dystopie.

toni has 9 posts and counting.See all posts by toni

Une pensée sur “Suicide Squad, un bijou visuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *