Faut-il s’asseoir à la table de Solange Knowles?

Difficile de percer lorsque sa sœur est une superstar internationale. Solange Knowles jouit finalement d’une liberté absolue puisque, quoiqu’elle fasse ou qu’elle ne fasse pas, elle sera toujours comparée à sa sœur Beyoncé.

A Seat A The Table est le troisième album de la chanteuse sorti sur son propre label, Saint Records. Bien que conforme aux standards du R&B, sa voix est trop haut perchée à mon goût. Malgré tout, son univers vocal est moins maniéré et plus intime que celui de son illustre sœur.

Cette sensation d’intimité est mise en valeur par les compositions tout en velours de Raphael Saadiq, pilier de la scène R&B/Neosoul. Elles raviront sûrement les amateurs du genre.

En revanche, les invités font un flop. Que ce soit Lil Wayne qui représente la nouvelle génération de soi-disant rappeurs dont le flow et la musique sont pauvres et irrespectueux du vrai Hip Hop. Ou que ce soit, Q-Tip dont la prestation du membre de A Tribe Called Quest sur Borderline n’est pas mis en valeur. Il intervient trop discrètement sur le refrain. Cette mise en retrait volontaire crée une certaine frustration.

Solange Knowles, engagée pour la lutte féministe et pour la cause noire

Elle n’a pas cherché la facilité qui consistait à fabriquer une machine à tubes avec des titres mainstream aux paroles légères. Au contraire, la chanteuse se veut porte étendard d’une génération de femmes libres, fières d’être noire.

Ainsi Rise donne le ton de l’album, l’émancipation : tomber, échouer, se relever et s’élever.

Sur Weary, Solange Knowles est lasse (=weary) de ce monde raciste et misogyne. Pourtant, en apprenant à prendre possession de son corps, elle parvient à trouver la détermination pour réussir.

[Refrain 1]

I’m gonna look for my body, yeah
I’ll be back like real soon

[Refrain 2]

I’m gonna look for my glory, yeah
I’ll be back like real soon

Dans Cranes In The Sky, la chanteuse confie sa souffrance face au monde qui l’entoure. On la sent oppressée et impuissante face à l’adversité, face à ces grues dans le ciel, ces nuages métalliques.

I tried to drink it away
I tried to put one in the air
I tried to dance it away
I tried to change it with my hair

Well it’s like cranes in the sky
Sometimes I don’t wanna feel those metal clouds

Where Do We Go, mon titre préféré, vaut pour le duo batterie (on retrouve Q-Tip)/piano (John Kirby) qui accroche dès la première seconde du morceau. Le jeu de réponse entre ce piano et la voix est également une réussite.

Les paroles de Miss Knowles ont toujours un double sens : ce qu’elle vit ou a vécu conduit à une réflexion sur les maux de la société. Sur ce titre, elle part de l’événement qui a poussé sa famille à quitter une ville de Louisiane, une explosion dans la mine où travaillait son père, pour s’interroger sur la dure condition des noirs aux Etats-Unis.

Par ailleurs, les interludes ont une importance prépondérante dans la compréhension du propos de Solange Knowles. Son père, sa mère et Master P (rappeur, producteur, business man…) introduisent le thème de la chanson suivante. Sur Tina Taught Me, Tina Lawson, sa mère, explique la différence entre être pro-black et anti-blanc.

It’s such beauty in Black people, and it really saddens me when we’re not allowed to express that pride in being Black, and that if you do, then it’s considered anti-white. No! You just pro-black. And that’s okay.

Alors, le verdict de Chatmallow?

La réponse est oui. Oui, il faut s’asseoir et écouter ce que Solange Knowles a à nous confier. Par cet opus, elle prouve qu’elle est une artiste totalement en phase avec notre époque. Consciente du pouvoir que peut avoir la musique, elle veut contribuer à l’émancipation des femmes noirs, aux Etats-Unis et ailleurs.

http://www.solangemusic.com/

Allez vas-y partage !

DjTofu

Bercé au Hip Hop, les samples et ma curiosité insatiable m’ont fait découvrir des multitudes de genres, pépites et univers. Véritable glouton, j’ingurgite tout ce que j’écoute pour partager mes coups de cœur et news.

djtofu has 3 posts and counting.See all posts by djtofu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *