« Doctor Strange » ou « Quoi De Neuf Docteur ? »

Avis très rapide en avant-propos : PLAISANT.

« Doctor Strange » sorti le 26/10/16 est le nouveau film Marvel qui est cette fois-ci réalisé par Scott Derrickson, réalisateur de film d’horreur (« Sinister« ) ou de film de SF moisi (« Le Jour Où La Terre S’Arrêta« ). On ne va pas se voiler la face, le CV du monsieur ne porte pas à croire qu’il a les épaules pour s’occuper d’un film de ce niveau. Le film qui se veut être le deuxième opus de la fameuse phase 3 du MCU (Marvel Cinematic Universe) après le sympathique « Captain America : Civil War« .

Alors docteur, malade ou non ?

Le scénario :

Strange va changer et découvrir la magie
Strange va changer et découvrir la magie…

Stephen Strange, interprété par Benedict Cumberbatch, est un chirurgien de renom. Il est une star du milieu médical, aime tenter des opérations compliquées, bien s’habiller, sortir au volant d’une voiture hors de prix… Sortie de route. Le pauvre docteur se retrouve avec les mains brisées et la science ne lui permet pas de récupérer son habilité. Désespéré et après avoir eu vent d’un cas similaire, il décide de partir au Népal afin de trouver un moyen de se soigner. Il trouvera alors un moyen d’ouvrir son esprit et intégrera une guilde de sorciers qui lutte pour protéger la Terre des menaces d’autres dimensions (oui oui).

Un nouveau personnage rejoint donc l’univers cinématographique Marvel. Cette introduction a une structure classique mais a le mérite de bien présenter son personnage et ses enjeux. Mais encore une fois le film casse ses enjeux tout seul. Tout d’abord le film s’ouvre sur l’antagoniste qui vole un objet. Saltos et magies seront au rendez-vous, du coup lorsque notre héros découvrira l’existence de ces pouvoirs, l’impact sur le spectateur sera moindre (ben ouais, on l’a vu au début). Surtout on commence avec un univers magique pour ensuite replonger dans le commun d’un hôpital. Pourquoi faire ? Tu me montres un super jouet et ensuite tu me dis « Non, attends 45mn avant d’y jouer ». Et bien film tu es frustrant, et c’est dommage.

Ensuite c’est un problème que j’ai avec le MCU en général, le film ne se référence pas aux autres films. Pour faire simple, il est fait référence à un moment de l’existence des Avengers, du coup les personnages savent ce qui s’est passé dans les précédents opus de la saga. Pourquoi le personnage principal ne croit pas à la magie mais accepte l’idée d’aliens qui envahissent la Terre en venant d’une autre dimension ? « La télékinésie non, les aliens oui »… Du coup le film fait un peu (comme souvent chez Marvel) pièce rapportée. Une jolie pièce mais rapportée quand même.

Les personnages :

Deux des excellents comédiens du film (britanniques ici)
Deux des excellents comédiens du film (britanniques ici)

Commençons par le fameux docteur, donc interprété par Benedict Cumberbatch. Le personnage faisait penser à Tony Stark au début du film. Un philanthrope grande gueule, avec un ego surdimensionné, adepte de musique et de commentaires désagréables. Du coup le personnage est peu agréable en début du film et on suit son évolution avec intérêt. Le souci est qu’au bout d’un moment, on oublie pourquoi il est rentré dans la guilde (à savoir pour soigner ses mains) et lorsqu’il en reparle on est surpris. Cumberbatch est bien, on sent un personnage avec un certain flegme, une certaine prestance et c’est agréable à voir.

Passons maintenant au side-kick du héros, à savoir Mordo. Il est un sorcier puissant qui va aider Strange et l’entraîner. C’est un homme qui aime la droiture, qu’on respecte les règles. Je le trouve peu exploité dans le film mais l’interprétation de Chiwetel Ejiofor est excellente (comme souvent). Un personnage secondaire de bonne facture, voyons ce qu’il en sera pour la suite.

Christine Palmer est une collègue de Strange. Ils ont vécu une histoire ensemble mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Elle l’aide tout de même lorsque ce dernier a besoin d’elle. Le personnage est peu exploité lui aussi, il n’a d’utilité qu’au travers du héros. Encore une fois un personnage de femme qui n’a pour fonction unique d’être la « copine » du héros. Heureusement que c’est Rachel McAdams qui l’interprète, elle lui donne un intérêt (oui j’avoue, j’aime bien Rachel McAdams).

L’Ancien est le mentor de Strange. C’est un personnage qui ne vieillit pas, qui maîtrise les arcanes de la magie. Il… Non, elle veut amener Strange vers une certaine droiture (oui l’Ancien est une femme). Excellent choix de casting que de prendre Tilda Swinton pour interpréter le personnage. Son visage est unique au cinéma et accroche l’oeil.

Le protagoniste du film, Kaecilius, est un sorcier qui a trahi les siens pour le pouvoir des forces des ténèbres… Bon, motivations classiques mais efficaces, la psychologie du personnage n’est pas trop compliqué, ça fait le taf. Je m’interroge sur le choix de Mads Mikkelsen pour le rôle. C’est certes un excellent comédien, mais son talent ne se ressent pas au travers du personnage qui est vraiment trop simpliste. Bon, je conçois que son visage colle à un rôle de méchant, mais c’est un peu faible quand même.

La réalisation :

J'aime beaucoup les VFX du film
J’aime beaucoup les VFX du film

Fractales, illusions et ramifications de l’esprit. Voilà ce que le film essaie de représenter visuellement et il le réussit de fort belle manière. Les VFX sont de qualité, imaginatif. Le design de tous les éléments magiques et des changements de dimension sont vraiment excellents. Par contre pour ce qui est du travail de la lumière… On va dire qu’on voit tout ce qui se passe, mais ça ne vas pas plus loin. Les cadrages épousent cette volonté d’une caméra sans contraintes dans les scènes d’action, avec un cadrage plus classiques pour le reste.

Le rythme est bizarrement géré, une présentation de Strange en docteur qui n’est ni courte, ni longue. Du coup on n’a pas le temps de s’attacher vraiment à lui. La phase d’apprentissage est bien gérée mais le changement vers la guerre est étrangement pas assez brusque. La durée des évènements est mise de côté, donc lorsque l’ennemi vole un objet en début de film et l’utilise 1h plus tard, on se demande pourquoi il a mis autant de temps à le faire (surtout que Strange a eu le temps de s’entrainer et d’avoir des cheveux blancs, donc c’est long).

Du coup le film est, comme trop souvent chez Marvel, sans impact. Les évènements ont l’air grave, mais ils ont juste l’air grave. Alors c’est de bonne facture, ça essaie de mettre des blagues et de l’humour, mais c’est prévisible. Untel va mourir, cet élément va être ressorti dans 1h30, le gentil va gagner, etc… Quand le film est vraiment trop prévisible et que le fun suit peut, c’est difficile d’être dedans tout le temps.

Conclusion :

Un nouveau héros... Que nous réserve la suite ?
Un nouveau héros… Que nous réserve la suite ?

Malgré pas mal de défauts, le film reste agréable à suivre. Il a un casting excellent (mais bon sang le nombre d’acteurs de qualité que se paie le film, que du bon) et des effets visuels vraiment beaux (les fractales, les dimensions… Magnifiques). Alors bon, le film est un des meilleurs du MCU et après une phase 2 vraiment peu intéressante, j’ai enfin envie de voir la suite des évènements de cette phase 3. Donc peu de neuf mais hâte de voir la suite.

La juste note de vanRage : 7/10

Allez vas-y partage !

vanRage

Chroniqueur cinéma

vanrage has 16 posts and counting.See all posts by vanrage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *