Bref, j’ai adoré Marco Polo – garanti sans spoil

« Lorenzo quoi ? Richelmy ?! Hein ? Mais c’est qui ? » Imaginez cette question posée par Dany Boon dans Bienvenue chez les Ch’tis. Ca prête à rire. Cherchez qui ch’est chur Gougueuuule. Plus sérieusement, je veux parler d’un acteur qui ne paie pas de mine mais qui joue dans une série pesant de l’or en barre. Il s’agit bien sûr de Marco Polo (Netflix). L’illustre inconnu ne vit pas chez les Ch’tis ; il est italien et c’est l’acteur ayant le rôle principal dans cette saga TV majestueuse.

HBO vs Netflix

Pepsi vs Coca, Samsung vs Apple, Nike vs Adidas, Marvel vs DC… HBO vs Netflix. Si l’on peut établir un score aujourd’hui entre ces deux derniers cités, je dirais que le vent tourne aujourd’hui en faveur du second. Finie l’hégémonie HBO. Enfin… bientôt finie. Le dernier bastion campe à Westeros avec Game of Thrones qui en a encore pour 2 saisons. Et Vinyl qui récemment s’est cassé la figure faute d’audience, avec sa saison 2 annulée… Pendant ce temps là, chez Netflix, on n’en finit plus d’enchaîner les séries à succès. Du budget, des acteurs de renom ou pas mais magistraux… à chaque fois, les équipes de création font mouche et révèlent des talents oubliés ou des futures pointures du cinéma.

Le petit écran devient grand

Aujourd’hui, on parle des séries comme des antichambres au tapis rouge vers Hollywood. Certes, à chaque fois que l’on voit un de ses acteurs favoris dans un film, on est tout content, et on glisse à l’oreille de sa compagne pendant la projection ciné « Hey, t’as vu, c’est lui, c’est luiii… » Et là, pouf. Le comédien qui assure à chaque épisode dans ta série préférée se fait flinguer dès la 5e minute du long-métrage… qui s’avérera en fin de compte au bout d’une heure être un gros navet réchauffé dont l’on devine d’ores et déjà le plus gros du fil rouge. Dieu merci, tous les films ne sont pas comme ça. Mais voilà, ce genre de moment arrive rarement dans une série.

Les shows TV sont depuis The Sopranos, Six Feet Under… Breaking Bad, Dexter… Game of Thrones, des événements généreux en intrigues et moults rebondissements. Une recette que Hollywood et son blockbuster standard de 1h45 ne peut en aucun cas appliquer… ou alors c’est Alerte : film exceptionnel ! Et ça dure au moins 3 h… Personnellement, je n’ai plus jamais eu autant de plaisir intense sur grand écran depuis La Ligne Verte un soir d’automne 1999. Non, je ne suis pas sévère. Non non non.

Dans le top 5 des séries les plus coûteuses

Marco Polo, série Netflix : dans le top 5 des plus coûteuses de l’Histoire de la télévision (pour la saison 2 que j’ai achevée récemment). Décors somptueux, paysages sublimissimes, et acteurs… secondaires plus que savoureux. Du Kung-fu, des histoires de familles, de Guerre, de clans et de liens du sang… Une idylle… euh pas qu’une… une bande originale raffinée, et des costumes superbes (pas vu ça depuis Boardwalk Empire – HBO).

Parlons-en de ces acteurs… secondaires

Et une question qui laisse supposer une simple et logique duperie marketing pour l’occident ; principale audience visée par la production, de toute évidence : Pourquoi « Marco Polo » ? Le personnage historique incarné par le jeune acteur italien Lorenzo Richelmy, tantôt sympathique, tantôt effacé (jusqu’à parfois être l’ombre de lui-même) n’est qu’une toile de fond à ce voyage passionnant au travers la vie et la Cour du grand conquérant Mongol Kubilai Kahn (petit-fils de Gengis) dans l’Asie du XIIIe siècle. Comptez pas moins de 5 personnages beaucoup plus intéressants et travaillés que ce pauvre Marco. Parmi ces 5, retenez-en 2 qui mériteraient une série dérivée. Voire un film. L’époustouflant Tom Wu, habituellement cantonné au rôle de… chorégraphe, cascadeur et consultant pour de nombreux films d’actions bien connus, trouve là un rôle à sa pleine mesure. Il explose. Un Oscar spécial pour lui, s’il vous plaît !

Une bande originale (ne zappez pas le générique !) sublimissime

Marco Polo est une de ces séries qui a son lot de pépites. Vous n’aimez pas les séries historiques habituellement ? Eh bien là, vous allez adorer. Forcément. C’est logique. Avertissement : cette série, comme bien d’autres, mets du retard à l’allumage… Vous trouverez que ça peine en longueurs dans la saison 1, mais après, vous serez pleinement satisfaits de vous être montrés tout simplement patients. Marco Polo, c’est ce genre de thé rare qui demande un certain temps d’infusion. On accepte l’attente pour le déguster dans sa pleine mesure en temps voulu. Par contre, quand on a tout bu, c’est le hic. On apprend sur internet que chaque saison sort tous les 2 ans. Une série aussi splendide, en même temps, c’est bien normal. Rendez-vous en 2018 pour la saison 3 !

P.S : le Lorenzo Richelmy serait le frangin de Hugh Dancy, vu dans Hannibal ?! En tout cas, frangins dans une fiction, ce serait plus que crédible ! Easy.

Allez vas-y partage !

Vince

Geek de tout

vince-coen has 5 posts and counting.See all posts by vince-coen

Une pensée sur “Bref, j’ai adoré Marco Polo – garanti sans spoil

  • 6 septembre 2016 à 17 h 02 min
    Permalink

    Je confirme, sympa comme série!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *